Tags

Related Posts

Share This

LEWIS EVANS + JOHN CUNNINGHAM samedi 19 novembre

lewis-4

En croisant Lewis à la soirée SAINT-LOVE des RV SONIQUES, nous avons finalisé la 17ème edition d’au hasard des rues…

Nous commencerons la soirée à 19H00 par une visite commentée de la rédaction de OUEST FRANCE avec son directeur départemental, Nicolas Denoyelle. Rendez-vous sur place.

Les places seront limitées à 40 places pour cette visite pour des raisons évidentes d’espace et de confort.

(réservations : 0233776028 ou 0699815307)

Lewis y jouera déjà un morceau ou deux.

Idem peut-être pour John Cunningham, invité de dernière minute et qui partagera la soirée avec Lewis..!

Les deux hommes ne se connaissent pas et pourtant ils ont un gros point commun : ils sont tous deux natifs de Liverpool, ville qu’ils ont quitté dans leur prime jeunesse, 7 ans pour John, 11 ans pour Lewis.

Un petit quizz autour de cette ville sera organisé avec quelques cadeaux à gagner, alors n’hésitez pas à réviser !

Le mauvais temps étant prévu pour toute cette semaine, weekend inclus, la balade ne sera pas très longue malheureusement et nous nous dirigerons tout simplement et non loin de là vers le centre culturel nous mettre vite à l’abri et au sec pour une visite spécifique, une projection, de quoi nous requinquer et bien évidemment les concerts.

Et quelle affiche !lewis-2

 

Lewis Evans vient de sortir « Secret songs » un cd pressé à compte d’auteur, avec des morceaux inédits et limité à 100 exemplaires. Celui acquis samedi dernier est simplement magnifique : on y sent Lewis libre et très à l’aise, les TV personalities ne sont pas très loin, les titres s’enchaînent à merveille et on se dit très rapidement que cet anglo-normand plein d’enthousiasme a décidément beaucoup de talent !

presse_lewis_evans_creditsphoto_richard_schroeder_5

Et que dire de John Cunningham..! L’homme a sorti l’un des plus beaux albums de 2016, « Fell », après quinze ans d’absence… Son 6ème et sans doute son meilleur album…

john

 

http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/john-cunningham-fell/

Alors, à nouveau, Saint-lô va être le temps d’un soir, la capitale éphémère mais bien réelle de la musique indépendante en accueillant deux merveilleux artisans pratiquant les circuits courts pour la diffusion de leur travail, en dehors du système médiatique donc mais au plus proche de ceux qui ont la curiosité de venir les écouter.

john-2